ROMEO SAGANASH DEMANDE DE VRAIES ACTIONS CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Une semaine avant la conférence des Nations Unies sur les Changements climatiques de Durban, Romeo Saganash, député d’Abitibi Baie-James Nunavik Eeyou et la porte-parole adjointe de l’opposition en matière d’environnement Laurin Liu, députée de Rivière-des-Mille-Îles, demandent au gouvernement d’agir pour lutter contre les changements climatiques, au nom des générations futures.

Les députées néo-démocrates ont rappelé l’approche potentiellement catastrophique des conservateurs sur les questions environnementales. «Sous ce gouvernement, le Canada a acquis la réputation d’être à la remorque de le communauté internationale en ce qui concerne l’action pour contrer les changements climatiques, ce qui nuit à l’environnement et à notre économie», a déclaré Laurin Liu.

Le Nouveau Parti Démocratique a déjà présenté la Loi sur la responsabilité en matière de changements climatiques, qui adopte une cible qui s’appuie sur les recherches scientifiques, soit une réduction de 80 % des émissions de GES par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2050. Plusieurs jeunes députés néo-démocrates ont appuyé le dépôt de ce projet de loi, vu l’urgence d’agir.

«Les changements climatiques représentent l’un des défis majeurs auquel cette génération fera face, agissons maintenant», a conclu Romeo Saganash.