RAPPEL DES FAITS : L’éthique élastique des libéraux

Dans quelles circonstances un code d’éthique tient-il plus de la suggestion que de l’obligation?

Quand vous êtes ministre libérale de la Justice.

Le règlement adopté par les libéraux pour interdire de monnayer l’accès aux ministres est clair :

« Il ne doit y avoir aucun accès préférentiel au gouvernement, ou apparence d’accès préférentiel, accordé à des particuliers ou à des organismes en raison des contributions financières qu’ils auraient versées aux politiciens ou aux partis politiques. »

« Les ministres et les secrétaires parlementaires doivent s’assurer que leurs collecteurs de fonds évitent de solliciter des contributions politiques. »

- Pour un gouvernement ouvert et responsable, novembre 2015

Or, Jody Wilson-Raybould a assisté à une soirée-bénéfice à 500 $ le billet où l’hôte était un avocat de la haute finance. Les publicités pour l’événement étaient destinées à la communauté juridique et vantaient son « extraordinaire mandat » ainsi que le fait que les participants étaient « chanceux qu’elle ait décidé de leur accorder du temps ».

Le ministre et le premier ministre semblent n’y trouver aucun problème.

Même la première ministre libérale de l’Ontario à l’éthique douteuse reconnait que vendre l’accès aux ministres est problématique. Elle a même annulé des collectes de fonds privées pour cette raison.

Si le Parti libéral fédéral ne peut même pas respecter les normes d’éthique de Kathleen Wynne, les quatre prochaines années seront très longues.