LES DÉPUTÉS NÉO-DÉMOCRATES ESTIMENT QUE LA RÉGION N’OBTIENT PAS SA JUSTE PART DU FONDS D’ACCESSIBILITÉ

Romeo Saganash et Christine Moore encouragent les petites entreprises et les organismes à déposer une demande avant le 20 janvier.

VAL-D’OR/ROUYN-NORANDA – Le député Romeo Saganash (Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou) et la députée Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue), estiment que la région n’obtient pas sa juste part du Fonds d’accessibilité d’Emploi et Développement social Canada et veulent s’assurer que les organismes et les entreprises éligibles présentent une demande avant la date limite du 20 janvier.

«La dernière fois que des montants ont été accordés grâce à ce fonds, 85% des sommes sont allées dans des circonscriptions conservatrices. C’est inadmissible et c’est clairement du favoritisme. Le Québec dans son ensemble n’a reçu que 2% du Fonds d’accessibilité. Les organismes et les entreprises de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Baie-James, ainsi que les communautés cries et inuites du Nord-du-Québec doivent elles aussi avoir accès à de telles subventions», déclare le député néo-démocrate Romeo Saganash.  

Les projets présentés au Fonds d’accessibilité doivent être reliés à la création et au maintien de possibilités d’emploi pour les personnes à mobilité réduite. Les montants attribués peuvent servir à la construction, la rénovation ou le réaménagement de milieux de travail pour qu’ils soient accessibles et fonctionnels pour des personnes handicapées. Ils peuvent aussi être utilisés afin d’apporter des modifications à des véhicules. Enfin, le Fonds permet l’octroi de sommes visant à faciliter l’implantation de technologies de l’information et des communications utilisées pour le travail.

«Les délais fixés sont extrêmement courts et ça nous apparait étrange que l’échéance ait été fixée si tôt après la période des fêtes. Quoiqu’il en soit, nous croyons qu’il est important que les entreprises et les organismes de la région, qui s’efforcent à rendre accessible des emplois de qualité aux personnes handicapées, puissent bénéficier du Fonds d’accessibilité qui, rappelons-le, a été créé à l’intention des petites entreprises et des OBNL », précise la députée Christine Moore.

Pour plus d’informations au sujet du Fonds d’accessibilité, les organismes et les entreprises d’Abitibi-Témiscamingue et d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou sont invitées à entrer en contact avec l’un ou l’autre des bureaux de circonscription suivants :

Ville-Marie :

3, rue Industrielle, bureau 7

(819) 629-2726

christine.moore.c1a@parl.gc.ca

Rouyn-Noranda :

33A, rue Gamble ouest, RC-15

(819) 762-3733

christine.moore.c1@parl.gc.ca


Amos :
644, 1ère Avenue ouest

christine.moore.c2@parl.gc.ca

La Sarre :

29, route 111 est

christine.moore.c2@parl.gc.ca

Val-d’Or :

888, 3e Avenue, suite 204
(819) 824-2942

romeo.saganash.c1c@parl.gc.ca

Chibougamau :

333, 3e Rue, Bureau 10
(418) 748-7870

romeo.saganash.c1b@parl.gc.ca

 

Lien vers le site du programme : http://www.rhdcc.gc.ca/fra/invalidite/fpa/projets_petites.shtml