Les Conservateurs laissent tomber les Peuples Autochtones

OTTAWA - Ce soir, les conservateurs ont voté contre le projet de loi C-641, qui voulait harmoniser les lois fédérales avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le parrain du projet de loi, le porte-parole adjoint du NPD en matière d'affaires intergouvernementales autochtones Romeo Saganash (Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou), a émis la déclaration suivante:
 
« Ce projet de loi a reçu un soutien important de l'Assemblée des Premières Nations, le Congrès des peuples autochtones, l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones ainsi que de nombreuses municipalités et organismes. Le soutien reçu de tous avait une chose en commun: assurer que les lois canadiennes soient conformes à la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones. Ce soir, les conservateurs ont ignoré les Canadiens, et ont voté contre un projet de loi qui défend les droits fondamentaux de peoples autochtones.
 
Le gouvernement du Canada a endossé la Déclaration de l'ONU en 2010 et le projet de loi C-641 aurait été un pas pour enfin consacrer les principes énoncés dans la Déclaration de l'ONU dans les lois de notre pays.
 
Le vote de ce soir était l'occasion pour le gouvernement fédéral de créer un réel partenariat avec les peuples autochtones.
 
Le résultat du vote de ce soir est décevant. Mais nous prenons à cœur l'unité qui a grandi de cette lutte pour garantir que les lois du Canada sont en harmonie avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. La question devant le Parlement ce soir n’était pas une question de gauche ou de droite, mais bien une question de justice.
 
Le NPD continuera de soutenir les peuples autochtones dans la mise en œuvre dans le droit canadien des principes énoncés dans la Déclaration et tiendra les conservateurs responsables pour leur incapacité à faire respecter leurs droits fondamentaux. »