Le NPD demande des comptes aux Conservateurs

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE


BILAN HEBDOMADAIRE : LE NPD DEMANDE DES
COMPTES AUX CONSERVATEURS


Val-d’Or, le 3 octobre 2014 – La dernière semaine a été occupée
pour tous les députés néo-démocrates et Romeo Saganash n’a pas
fait exception. En plus de dénoncer l’attitude des Conservateurs lors
des périodes de questions en Chambre, le NPD a présenté aux
Communes une motion pour que le Président de la Chambre puisse
réprimander un député ou ministre lorsqu’il ne répond pas
adéquatement à la question qui lui est adressée.


Aussi, le NPD a continué à insister auprès du gouvernement pour qu’il
dévoile ses véritables intentions quant à la participation de l’armée
canadienne dans le combat à l’État islamique en Irak. Au moment
d’écrire ces lignes, les Conservateurs n’avaient toujours pas annoncé
clairement quelles étaient leur plan dans cet épineux dossier.
Pour sa part, M. Saganash est revenu à la charge lundi dernier, lors de
la période de question, au sujet des femmes autochtones disparues et
assassinées.


Le lendemain, mardi 30 septembre, c’est avec fierté et une certaine
émotion qu’il a pris part à la Journée du Chandail orange, visant à
rendre hommage aux survivants des pensionnats indiens. Cette
journée se déroulait sous le slogan ``Every child matters / Chaque
enfant compte``. Ses collègues du NPD ont posé avec lui dans les
marches du Parlement, pour immortaliser ce moment. (pour voir la
photo, consultez le lien suivant :
https://www.facebook.com/RomeoSaganash/photos/a.175790099138677.600%2085.175784819139205/840748239309523/?type=1&theater


Aujourd’hui, vendredi 3 octobre, c’est à titre de conférencier principal,
présentant la perspective des Premières nations sur le sujet, que M.
Saganash prend part au Forum national sur l’Énergie et l’Industrie
propres.


Finalement, demain samedi 4 octobre, le député Saganash prendra la
parole avant le départ de la Marche pour dénoncer l’indifférence et réclamer une Commission d’enquête, organisée dans le cadre du mouvement national des vigiles de commémoration des femmes autochtones disparues ou assassinées. Il se rendra par la suite aux obsèques du regretté maire d’Amos, M. Ulrick Chérubin.


-30-


Source: Philippe Doherty
819-824-2942