Communiqué de presse - Bilan 2014

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

17 décembre 2014

 

ROMEO SAGANASH SATISFAIT DE SON BILAN 2014 ET PRÊT À FAIRE FACE À LA MUSIQUE EN 2015

 

VAL-D’OR – Le député d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Romeo Saganash, a convié les médias de la Vallée-de-l’Or à son bureau de Val-d’Or, le 16 décembre, pour un point de presse visant à dresser les bilans de la session parlementaire automnale (qui s’est terminée le 12 décembre) et de l’année 2014, en plus d’aborder les dossiers qui l’occuperont en 2015.

 

Concernant la plus récente session parlementaire, M. Saganash a abordé la question des femmes autochtones disparues et/ou assassinées, la tragédie du tireur qui a pris d’assaut le Parlement le 22 octobre, ainsi que les résultats du rapport du Vérificateur général du Canada, déposé le 25 novembre dernier.


 «Depuis longtemps, on répétait que le programme Nutrition Nord ne fonctionnait pas et que les Conservateurs ne faisaient rien pour améliorer la situation. Nous en avons eu la preuve, écrite noir sur blanc dans le rapport déposé par le Vérificateur général, le 25 novembre. Au lieu de prendre les mesures nécessaires quand c’était le temps, les Conservateurs ont préféré se défiler. Une attitude qui n’a pas changé, à voir comment la ministre Aglukkak a préféré lire le journal plutôt que de répondre à ma question en Chambre», a déclaré le député Saganash. 

Comme il a visité le Nunavik à plusieurs reprises depuis son élection, dont deux fois entre août et décembre cette année, en plus d’avoir accompagné le chef de l’Opposition officielle, le néo-démocrate, Thomas Mulcair au Nunavut à la fin du mois d’août, M. Saganash était à même de témoigner de la situation qui y est vécue et de réclamer, avec cinq de ses collègues, qu’un rapport du Vérificateur général s’attarde au prix des denrées acheminées dans les communautés nordiques canadiennes.

 

Pour ce qui est du bilan de la dernière année, ce qui a le plus retenu l’attention, ce sont les progrès accomplis dans la lutte à l’itinérance. M. Saganash a rappelé qu’il s’était engagé lors de son bilan annuel, en décembre 2013, à travailler pour contrer cette problématique affectant particulièrement le centre-ville de Val-d’Or.  

 

«Dès janvier, j’ai fait en sorte que nous nous réunissions, le maire, le député provincial et moi-même pour amorcer une action. Depuis, cette initiative a engendré des retombées. Le dossier progresse, puisqu’il a fait en sorte qu’une meilleure mise en commun des ressources se mette en place à Val-d’Or. Le processus est long parce que la problématique n’est pas simple à traiter. Cependant, en travaillant tout le monde ensemble, ça progresse. Ça bouge et l’année 2015 promet d’autres preuves de ce progrès», a-t-il insisté.


Étant donné que 2015 sera une année électorale, le député Saganash se prépare à une année chargée et riche en émotions de toutes sortes.  

 

«Il est certain que je travaillerai d’arrache-pied à m’assurer de pouvoir continuer à représenter la population d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou après le 19 octobre 2015», a promis Romeo Saganash.

Les dossiers de l’itinérance à Val-d’Or, le coût des denrées dans les communautés nordiques, le développement des réseaux cellulaires et internet dans la circonscription, la lutte pour mettre fin à l’épidémie de disparitions et d’assassinats de femmes autochtones, ainsi que le débat concernant son projet de loi visant à faire en sorte que toutes les lois canadiennes respectent la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones, seront autant d’enjeux sur lesquels M. Saganash travaillera dès la reprise des travaux sur la colline parlementaire, le 26 janvier prochain.

 

 

– 30 –

 

 

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

 

 

Philippe Doherty
Adjoint de circonscription

(819) 824-2942