CHÔMAGE: L’INACTION DES CONSERVATEURS COÛTE CHER AU QUÉBEC

Le NPD demande des mesures concrètes pour créer des emplois

Val-d’Or – Devant les résultats désastreux du marché de l’emploi au cours des six derniers mois, particulièrement au Québec, le député d’Abitibi Baie-James Nunavik Eeyou, Romeo Saganash, presse les conservateurs d’agir afin d’adopter enfin un plan pour que les travailleurs québécois puissent reprendre le boulot.

« Les familles en ont assez de l’inaction et veulent un vrai plan pour relancer l’économie du Québec et du Canada » déclare Romeo Saganash.

Rappelons qu’il y a trois mois, le Parlement a adopté une motion du Nouveau Parti démocratique visant à créer des emplois. Or, le nombre de chômeurs continue d’augmenter et le gouvernement reste assis les bras croisés.

« Tout comme en 2008, les conservateurs refusent de passer à l’action pour créer des emplois, même devant les preuves accablantes d’un ralentissement économique qui s’accumulent. Le gouvernement continue de tourner en rond alors qu’il devrait plutôt faire progresser le pays et le Québec », affirme de son côté le porte-parole du NPD en matière d’assurance emploi, Claude Patry.

D’après les données les plus récentes, le taux de chômage a atteint 7,5 % au Canada en décembre. Et le taux de chômage chez les jeunes est deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Au Québec plus particulièrement, le taux de chômage atteint 8,7%. La province a perdu 25 700 emplois dans le dernier mois.

L’automne dernier, le Directeur parlementaire du budget prédisait que 100 000 Canadiens de plus pourraient se retrouver sans emploi avant la fin de 2012. Au même moment, la vérificatrice générale rapportait qu’il était impossible de déterminer si le Plan d’action économique avait eu les effets escomptés.

« Pendant ce temps, le seul plan de Stephen Harper est de continuer à accorder des réductions d’impôts aux entreprises qui sont déjà très profitables, et ce, sans aucune garantie qu’elles créeront ne serait-ce qu’un seul emploi », dénonce Romeo Saganash.

« Le NPD est à l’écoute des familles d'ici et sait qu’elles veulent obtenir des résultats. C’est pourquoi nous allons continuer de faire pression jusqu’au jour où nous verrons que de réelles actions sont prises pour stimuler les petites entreprises et la création d’emplois au pays » a conclu le député Saganash.